PRINTEMPS DES POETES DES AFRIQUES ET D'AILLEURS

13 février 2019

Ligne éditoriale : 16e Printemps des Poètes des Afriques et d'Ailleurs

 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs  du 16 au 24 mars 2019

 

 Thème :"Beauté des Afriques et d' Ailleurs".

Photo Raoul Philippe

 

  Les poètes Raoul-Philippe Danaho, Marie-France Danaho-Duparl et Thierry Sinda

 

Placé sous le haut patronage du poète-historien Martial Sinda (Premier poète de l' Afrique Equatoriale française en 1955, et professeur honoraire à la Sorbonne)

 

Le festival rendra hommage au poète-économiste guyanais de renom Raoul-Philippe Danaho, âgé de 93 ans. Il est membre titulaire de l' Académie des Sciences d'Outre-Mer.

 

Le festival est présidé par le poète Thierry Sinda et animé par l'acteur et metteur en scène Moa Abaïd. Il accueillera une trentaine de poètes.

 

Site du festival : http://www.neonegritude33.afrikblog.com   

Posté par neonegritude33 à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2019

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs : samedi 16 mars

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d'Ailleurs du 16 au 24 mars  2019

" Beauté des Afriques et d'Ailleurs / Hommage à Raoul-Philippe Danaho"

Thierry Sinda

    Thierry Sinda avec un modèle au resto  "la Charrette créole" (Paris 6e)

 

Samedi 16 mars :  14 h 30 – 20 h 30  Ouverture

 Lectures-débats : « La beauté  noire de la Bible à la Néo-Négritude »

Par Thierry SINDA (auteur de l’ Anthologie des  poèmes d’amour des Afriques et d’Ailleurs)-Lecture Moa  ABAÏD, Denise CHEVALIER

 

 Scènes ouvertes : poètes, slameurs, musiciens

                                                                       

 Pot de l’amitié /dédicaces

 

 

Extraits :  pièce de théâtre sur les Soeurs Nadal par Marie-Gabrielle Ferrati

 

Entretiens poètes (pour préparation / livre)

                                                                       

Expo-vente de poèmes sur calque de Pascale LABYLLE

Peinture George NEAGU

 

LIEU : Atelier-Galerie « Passerelles » (ATNT-18)

             44, rue Championnet

             75018 Paris

              Tel : 09 54 13 33 51

 

Affiche 16e_Printemps_des_Po_tes_des_Afriques_affiche_Thierry_Sinda_3

-------------------------------------------------------------

 

 

Parrain Martial Sinda

(Premier poète de l' Afrique Equatoriale française en 1955, auteur de Premier chant du départ, éditions Seghers; professeur émérite à la Sorbonne)

 

 

Président : Thierry Sinda

(Poète, journaliste et universitaire, auteur de l' Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d' Ailleurs,préfacée par Abdou Diouf, George Pau-Langevin et Jacques Rabémanajanra, éditions Orphie 2013)

 

 

Directeur artistique : Moa Abaïd

(Acteur, Metteur en scène et arthérapeute cofondateur de Radio Beur et Radio Soleil)

 

Contact: 06 10 01 95 25

 

Programme détaillé :  www.neonegritude33.afrikblog.com 

 

 

 

Posté par neonegritude33 à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs : dimanche 17 mars

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d'Ailleurs du 16 au 24 mars  2019

" Beauté des Afriques et d'Ailleurs / Hommage à Raoul-Philippe Danaho"

René Maran

 Tombe de René et Camille Maran

 

Dimanche 17 mars : 

MATIN // 10 h 45 – 12 h 45 

Lecture sur Tombes : René Maran (division 11), Jean-Paul Sartre (division 20et Joël Sinda (division 18)

 

  LIEU :Cimetière Montparnasse

            RDV 10 h 30 (précises) devant

             entrée  3,  Bd Édouard Quinet

              75014 Paris 

 

Assia Saci

Assia Saci

 APRES-MIDI // 16 h 00 – 21 h 00

Lectures-débats : «  La beauté et sensualité chez  la femme  maghrébine »Par Assia SACI

Musicien : Pablo Uwa

Scènes ouvertes : poètes, slameurs, musiciens

 

Pot de l’amitié /dédicaces

 

Entretiens poètes (pour préparation / livre)

                                                                       

Expo-vente de poèmes sur calque de Pascale LABYLLE 

Peinture George NEAGU

 

LIEU : Atelier-Galerie « Passerelles » (ATNT-18)

             44, rue Championnet

             75018 Paris

              Tel : 09 54 13 33 51

 

 Affiiche 16e_Printemps_des_Po_tes_des_Afriques_affiche_Assia_Saci

------------------------------------------------------------

 

 

Parrain Martial Sinda 

(Premier poète de l' Afrique Equatoriale française en 1955, auteur de Premier chant du départ, éditions Seghers; professeur émérite à la Sorbonne)

 

Président : Thierry Sinda

(Poète, journaliste et universitaire, auteur de l' Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d' Ailleurs,préfacée par Abdou Diouf, George Pau-Langevin et Jacques Rabémanajanra, éditions Orphie 2013)

 

Directeur artistique : Moa Abaïd

(Acteur, Metteur en scène et arthérapeute cofondateur de Radio Beur et Radio Soleil)

 

Contact: 06 10 01 95 25

Programme détaillé :  www.neonegritude33.afrikblog.com 

 

 

 

 

Posté par neonegritude33 à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2019

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs : mardi 19 mars

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d'Ailleurs du 16 au 24 mars  2019

" Beauté des Afriques et d'Ailleurs / Hommage à Raoul-Philippe Danaho"

 

P 8 (1)_2

 

           Pascale Labylle

 

Mardi 19 mars :  19 h - 23 h

 

 Lectures-débats : un jour, un poète : Pascale LABYLLE , poétesse martiniquaise ateurs de plusieurs recueil de poèmes                                                        

Scènes ouvertes : poètes, slameurs, musiciens

 

Pot de l’amitié /dédicaces

 

Entretiens poètes (pour préparation / livre)

                                                                       

  Expo-vente de poèmes sur calque de Pascale LABYLLE

  Peinture George NEAGU

 

LIEU : Atelier-Galerie « Passerelles » (ATNT-18)

           44, rue Championnet

            75018 Paris

            Tel : 09 54 13 33 51

 

 Affiche  16e_Printemps_des_Po_tes_des_Afriques_affiche_Pascale_Labylle

-------------------------------------------------------------------

 

 

Parrain Martial Sinda

 

(Premier poète de l' Afrique Equatoriale française en 1955, auteur de Premier chant du départ, éditions Seghers; professeur émérite à la Sorbonne)

Président : Thierry Sinda

 

(Poète, journaliste et universitaire, auteur de l' Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d' Ailleurs,préfacée par Abdou Diouf, George Pau-Langevin et Jacques Rabémanajanra, éditions Orphie 2013)

 

Directeur artistique : Moa Abaïd

 

(Acteur, Metteur en scène et arthérapeute cofondateur de Radio Beur et Radio Soleil)

 

 

Contact: 06 10 01 95 25

Programme détaillé :  www.neonegritude33.afrikblog.com 

 

Posté par neonegritude33 à 21:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs : mercredi 20 mars

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs du 16 au 24 mars  2019

" Beauté des Afriques et d'Ailleurs / Hommage à Raoul-Philippe Danaho"

Ferdy

                        Ferdy Ajax

 

 

Mercredi 20 mars : 19 h - 23 h

Lectures-débats : un jour, un poète : Ferdy AJAX, poétesses haïtienne auteur de plusieurs recueils de poèmes dont Montmartre Blues (éditions ICES, 2018)                                                         

 

Scènes ouvertes : poètes, slameurs, musiciens

 

Pot de l’amitié /dédicaces

                                                                      

Entretiens poètes (pour préparation / livre)

 

                                                                      

LIEU: Librairie La lucarne des écrivains

         115, rue de L’ Ourcq 75019

         Tel : 01 40 05 91 29

 

Affiche 16e_Printemps_des_Po_tes_des_Afriques_Affiche_Ferdy

 

--------------------------------------------------

 

 

Parrain Martial Sinda

(Premier poète de l' Afrique Equatoriale française en 1955, auteur de Premier chant du départ, éditions Seghers; professeur émérite à la Sorbonne)

 

Président : Thierry Sinda

(Poète, journaliste et universitaire, auteur de l' Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d' Ailleurs,préfacée par Abdou Diouf, George Pau-Langevin et Jacques Rabémanajanra, éditions Orphie 2013)

 

Directeur artistique : Moa Abaïd

(Acteur, Metteur en scène et arthérapeute cofondateur de Radio Beur et Radio Soleil)

 

Contact: 06 10 01 95 25

 

Programme détaillé :  www.neonegritude33.afrikblog.com 

Posté par neonegritude33 à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs : jeudi 21 mars

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs du 16 au 24 mars  2019

" Beauté des Afriques et d'Ailleurs / Hommage à Raoul-Philippe Danaho"

Hanitra_LalieRabeharison-400x450

                           Hanitr'Ony (photo de Lalie Rabeharison)

 

Jeudi 21 mars :  19h -23 h

 

Lectures-débats : un jour, un poète : Hanitr’Ony, poétesse malgache et musicienne, auteur Deux fois une (recueil bilingue) éditions Sépia, Paris 2016.

Musicien : groupe Sarajavoana

Scènes ouvertes : poètes, slameurs, musiciens

 

 Pot de l’amitié /dédicaces

                                                                      

 Entretiens poètes (pour préparation / livre)

                                                                                                                              

LIEU : Librairie La lucarne des écrivains

           115, rue de L’ Ourcq

            75019

            Tel : 01 40 05 91 29

 

Affiche 16e_Printemps_des_Po_tes_des_Afriques_2019_Affiche_Hanitr_Ony__1_

 

-------------------------------------------------------

 

Parrain Martial Sinda

(Premier poète de l' Afrique Equatoriale française en 1955, auteur de Premier chant du départ, éditions Seghers; professeur émérite à la Sorbonne)

 

Président : Thierry Sinda

(Poète, journaliste et universitaire, auteur de l' Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d' Ailleurs,préfacée par Abdou Diouf, George Pau-Langevin et Jacques Rabémanajanra, éditions Orphie 2013)

 

Directeur artistique : Moa Abaïd

(Acteur, Metteur en scène et arthérapeute cofondateur de Radio Beur et Radio Soleil)

 

Contact: 06 10 01 95 25

 

Programme détaillé :  www.neonegritude33.afrikblog.com 

 

Posté par neonegritude33 à 20:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs : dimanche 24 mars

Thème du 16e Printemps des Poètes des Afriques et d' Ailleurs du 16 au 24 mars  2019

" Beauté des Afriques et d'Ailleurs / Hommage à Raoul-Philippe Danaho"

 

photo_danaho TS

                           Raoul-Philippe Danaho

Dimanche 24 mars : 19h -23h Clôture

 

 Hommage à Raoul-Philippe Danaho , poète et membre de l' Académie des Sciences d' Outre-Mer

 

 Clin d’œil à Jaimé Galdos Bejarano, 

 Scènes ouvertes : poètes, slameurs, musiciens                                                          

 Entretiens poètes (pour préparation / livre)

                                                          

 Cocktail-dinatoire

 

LIEU : Société des Poètes français

           16, rue Monsieur le Prince

           75006 Paris

                   Tel : 01 40 46 99 82

 

Affiche  16e_Printemps_des_Po_tes_des_Afriques_Raoul_Philippe_Danaho

---------------------------------------------------

 

 

Parrain Martial Sinda

(Premier poète de l' Afrique Equatoriale française en 1955, auteur de Premier chant du départ, éditions Seghers; professeur émérite à la Sorbonne)

 

Président : Thierry Sinda

(Poète, journaliste et universitaire, auteur de l' Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d' Ailleurs,préfacée par Abdou Diouf, George Pau-Langevin et Jacques Rabémanajanra, éditions Orphie 2013)

 

Directeur artistique : Moa Abaïd

(Acteur, Metteur en scène et arthérapeute cofondateur de Radio Beur et Radio Soleil)

 

Contact: 06 10 01 95 25

 

Programme détaillé :  www.neonegritude33.afrikblog.com 

 

 

Posté par neonegritude33 à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2019

Cadeau Saint Valentin : Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d' Ailleurs de Thierry Sinda

CADEAU SAINT VALENTIN: ANTHOLOGIE DES POEMES D'AMOUR DES AFRIQUES ET D'AILLEURS de Thierry Sinda

Idées cadeaux Saint- Valentain

Dessin portrait de « femme noire » en arrière-plan de la peintre Delgrange Pascale
Couverture du livre: tableau du peintre béninois Armand Pascal Aniambossou

Posté par neonegritude33 à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2018

Poème de Thierry Sinda Poupées-noires-savantes-créoles

Poème de Thierry Sinda

                      Poupées-noires-savantes-créoles

Cayenne, le 6 septembre 2018 à 6 heures du matin

A Eugénie Rezaire et aux autres membres

de l’association des Amis de Léon-Gontran Damas

 

poème poupées noires savantes créoles

       Antoine Primerose (président de l' Université de Guyane), Eugénie Rézaire (présidente de l' association des Amis de Léon-Gontran Damas) et Thierry Sinda  [photo Tchisséka Lobelt]

         

          Et j’évoque

         Les nuits guyanaises

         tam-tamées

         de mes poupées noires

         femmes savantes

         sèves créoles

         qui invoquent

         les grands anciens

        Ancêtres

        Protecteurs de la Race

 

Comment                                   ne pas se souvenir

Que la Négritude                       ne se prévoit pas

                             Elle se vit

                              Elle se chante

                              Elle se danse

                              Elle se partage

                       Comme l’eau fraîche

                             REGENERATRICE

                       des Trois Fleuves

                       bruyants

                       qui coulent

                    Et s’entre- - -choquent

                          MUSICALEMENT

 

Et je troque

ma dissertation

professorale

aux sons

des rythmes

superficiels

des bords de

SEINE

                                                      Pour

                                                      une Palabre

                                                      commémorative

                                                    Nègre de Cayenne

 

« Et Black-Label à boire

                       Pour ne pas changer

Black-Label à boire

                     A quoi bon changer »

 

 

 Poème (JPEG -PDF)

 Poup_es_noires_savantes_cr_oles_de_Thierry_Sinda

Mes_poup_es_noires_femmes_savantes_de_Thierry_Sinda

 

 

Articles 

France Guyane 7 septembre 2018

http://www.franceguyane.fr/loisirs/sortir/ce-sont-des-gens-qui-nous-ont-permis-d-etre-fiers-de-nous-memes-415472.php  

Blada.com 

https://www.blada.com/boite-aux-lettres/infos-citoyennes/14056-Anthologie_des_poemes_d_amour_des_Afriques_et_d_ailleurs.htm

 

 Vidéos d'avant-colloque

1) Chanté Damas

https://www.facebook.com/100010703552038/videos/684098421956937/?id=100010703552038 

2) Libations sur le terrain du poète Léon-Gontran Damas

https://www.facebook.com/100010703552038/videos/686643241702455/?id=100010703552038

 3) Soul invocation ventée et jazzistique sur le terrain du poète Léon-Gontran Damas

https://www.facebook.com/100010703552038/videos/686643241702455/?id=100010703552038

 

 Livres - Revues -Vidéo

*Anthologie de la poésie guyanaise d' expression française de René Ngaléga et Sylviane Beaufort (éditions Riveneuve , 2016)

http://neonegritude33.afrikblog.com/archives/2016/05/29/33882842.html

*Revue Phréatique les lianes-d' Ariane, été 1990

Revue_1_Phr_atique_les_liane_d__Ariane__t__1990

Revue_Phr_atique_2_Les_lianes_d__Ariane

SOUVENIR, SOUVENIR : ON PREND LES MÊMES ET ON RECOMMENCE 28 ANS APRES

IL Y A 28 ans la revue PHRÉATIQUE dirigée par feu Gérard Murail , dans sa 14e année, dans son N° 53 de l' été 1990, consacrait un NUMÉRO SPÉCIAL Guyane intitulé GUYANE -LES LIANES D'ARIANE.

PARMI LES INTERVENANTS du colloque du 40e anniversaire de la disparition de Léon-Gontran Damas, lequel s' est tenu à Cayenne les 7 et 8 juillet 2018 à l' Université de Guyane sous l' égide des Amis de Léon-Gontran Damas, TROIS ÉTAIENT DÉJÀ PARTIE PRENANTE de ce numéro de Phréatique spécial Guyane: les figures de la littérature Guyanaise : ELIE STEPHENSON (poète et auteur dramatique avec 4 poèmes) et EUGENIE REZAIRE (déjà présidente des "Amis de Léon-Gontran Damas" avec l' étude: "Damas ou la soul Poésie Limbe en devenir" et avec le poème "A perte de vie"); et THIERRY SINDA (avec l' étude "Batouala de René Maran ou le livre-phare de la Négritude" étayé par une lettre inédite de René Maran à Martial Sinda et par le poème "Tam-tam tam-tam-toi" de Martial Sinda dédié à René Maran). J' étais alors un jeune journaliste, un jeune étudiant doctorant en littérature générale et comparée, un jeune professeur de lettres de lettres qui avait fait ses premières armes en 1987 à l’Ecole française de Majunga à Madagascar, un jeune poète qui fréquentait le cercle de Jean-Pierre Rosnay, et je venais juste de fonder le Cinéphile Club Afrique Caraïbe Ocean indien qui éditait la revue La Feuille, premier revue de cinéma panafricain de France.

ON NE S' IMPROVISE PAS ...OU LA FIDÉLITÉ A SES IDÉES !!! (ça pourrait être le titre)

*Revue La Torche

la_Torche

Revue "La Torche" de l' association des "Amis de Léon-Gontran Damas" organisatrice les 7 et 8 septembre 2018 à l' Université de Guyane, à Cayenne, du Colloque international commémorant les 40e anniversaire de la disparition du poète guyanais Léon-Gontran Damas, cofondateur du mouvement de la Négritude avec le Martiniquais Aimé Césaire et le Sénégalais Léopold Sédar Senghor.

Le numéro triple 13, 14 et 15 de la revue "La Torche" paru en novembre 1998 était consacré au Colloque international sur Léon-Gontran Damas ayant pour intitulé "Un homme, un Nègre en quête de l' universel". On y trouve également de nombreuses créations en vers ou en prose, et un extrait d' une interview de Léon-Gontran Damas par Jacques Howlet. L' association ASSALD était déjà présidée à l' époque par Eugénie Rézaire.

La revue "La Torche", qui a une parution irrégulière, existe jusqu'à ce jour.

 *Les actes du Colloque international :Léon-Gontran Damas , un homme, un Nègre en quête de l' universel (3- 8 novembre 1998)

Actes_du_colloque_Damas_1998

Les actes du Colloque international "Léon-Gontran Damas : un homme, un nègre en quête de l' universel", du 3 au 8 novembre 1998, édités par les éditions Elaeis, collections Lignes de front, Montréal, 2000.

*Qui se souviendra du pays Guyane? par Eugénie Rezaire

https://www.youtube.com/watch?v=1lUquC5x_gM

QUI SE SOUVIENDRA DU PAYS DE GUYANE ? PAR EUGÉNIE REZAIRE , professeur d' anglais,poète, artiste, militante associative culturelle, fondatrice du Théâtre du Maroni, cofondatrice et actuellement présidente des "Amis de Léon-Gontran Damas" éditant. La revue La Torche, conseillère régionale sur la liste du Parti socialiste guyanais en 1998, suppléante à l' Assemblée nationale de la député Christiane Taubira (12e législature 2002-2007).

 

Programme du colloque 40e anniversiare de la disparition de Léon-Gontran Damas

Programmz_du_colloque_Damas_40e_anniversaire 

Posté par neonegritude33 à 19:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2018

60 ans de poésie congolaise : mais où est donc le prof Massem

 

 

60 ans de poésie congolaise : mais où est donc le prof Massem !?

 

Rentrée : deux ou trois choses que j’attends du prof Omer Massem !  

 

Mais , tout comme moi, le professeur Omer Massem est probablement en belle villégiature estivale , peut-être dans le Congo profond, sans électricité, et par voie de conséquence sans le moindre accès à un point internet...

 

 

Agnes et Thierry Sinda

 

I) Historique du débat Omer Massem et Thierry Sinda

 

 

A) Les sources irréfutables de Thierry Sinda amènent le professeur Massem à se dédire

 

J’ ai posté, au cours de cet été, sur le net, - et pour le plus grand bonheur de nombreux internautes curieux qui m’en savent infiniment gré, -  les sources d’ articles d’ époque témoignant du fait que le Premier chant du départ de Martial Sinda aux éditions Seghers est de 1955, et non 1956 comme l’ affirmait le prof Massem en exhibant la couverture de la réédition du Premier chant du départ qui a connu un succès foudroyant, et a été réédité l’année suivante, c’est à dire en 1956 par le même éditeur. 

 

J’ ai bien voulu admettre   que le professeur Massem alias Massoumou avait pu  être induit en erreur par ce fait coruscant et fort rarissime dans le monde de l’édition : une réédition un an après la première édition ! Il a d’ailleurs promptement reconnu son erreur de la manière suivante:"J’ai noté avec satisfaction qu’il y a donc une édition de juin 1955 du Premier chant du départ. Et j’ai refait le point sur la polémique.

 http://neonegritude33.afrikblog.com/archives/2018/07/28/36593559.html

 

B) Le non(encore)-rectificatif du prof Omer Massem !

 

L’ erreur est humaine et le progrès scientifiquene se fait  guère de manière rectiligne. Nous en conviendrons, évidemment, tous.

 

Néanmoins, la science fût-elle science littéraire et humaine, n’est point un jeu, et encore moins un jeu de hasard, et par conséquent par conscience scientifique, c’ est à dire pour le respect des chercheurs, des étudiants, des lecteurs, des honnêtes gens et de soi-même, dans de telles circonstances malencontreuses - comme celles où s’ est empêtré le Prof Massem - un rectificatif s’impose assurément. C’est d’ailleurs l’humaine bienséant ; tout le monde conviendra que l’on ne peut guère entrer dans un lieu propre, le salir et le quitter en un état  cochonné, tout en sifflotant, alors que le lieu sera immédiatement utilisé par une autre personne…

Avant d’écrire ces quelques lignes, je suis, bien évidemment, retourné pour faire un constat : sur le blog Les errances de Coumba et sur le site de Les dépêches de Brazzaville, et sauf erreur de ma part, pensez-vous que nenni, rien de rien, aucun rectificatif !

Mais , tout comme moi, le professeur Massem de l’ Université Marien Ngouabi, est fort probablement en belle villégiature estivale, peut-être dans un village du Congo profond, sans électricité et par voie de conséquence sans le moindre accès à  internet.

 https://leserrancesdecoumba.com/2017/11/23/montre-leur-donc/

 http://www.adiac-congo.com/content/60-ans-de-poesie-congolaise-entre-enracinement-et-ouverture-au-monde-29620

 

II) Demande de sources au professeur Omer Massem

 

 A) Le Professeur Omer Massem affirme : le poète Martial Sinda a été lauréat de plusieurs prix littéraires avant 1956 !?

 

Il faudrait que le Professeur Massem de l’ Université Marien Ngouabi ( Congo-Brazzaville) puissent nous dire  quels sont les nombreux  Prix littéraires dont le poète Martial Sinda aurait été récipiendaire avant le Grand Prix littéraire de l’ Afrique Équatoriale Française qu’ il remporte en 1956 face au poète Tchicaya U Tam’si . 

 

Le Grand Prix littéraire de L’ AEF a été créé en 1951 par l’ Association nationale des écrivains de la mer et de l’Outre-mer (ANEMOM). 

 

Avant Martial Sinda, le Grand Prix littéraire de l’ AEF a couronné trois écrivains Blancs coloniaux : Étienne Tardif ( en 1951 pour Dansons la marin’ga) ; Henri Ziéglé (en 1952 pour  L’Afrique Équatoriale française) ; et Françoise Rougeoreille ( en 1953 pour Le Likou N’doi ) ; en 1954 et 1955 le Grand Prix littéraire de L’ AEF n’est pas attribué ; en 1956,  il est attribué pour la première fois à un auteur aéfien Noir : Martial Sinda pour le Premier chant du départ ; en 1957, il est attribué conjointement à Tchicaya U’Tam’si et Pierre Pellerin (respectivement pour : Feu de brousse et La Possession de l’Équateur); en 1958, le récipiendaire est le français R.P. Carret alias Kindengve N’ Djok pour Kel’Lam, fils d’ Afrique. En 1959 et en 1960 le grand Prix littéraire de l’ AEF n’est pas décerné.  

 

Au tout début des indépendances , en 1961, le Grand Prix littéraire de l’Afrique Équatoriale Française (1951-1960) et le Grand Prix littéraire de l’Afrique Occidentale Française (1950 -1960)  fusionnent et donnent naissance au Grand Prix littéraire de l’Afrique noire, lequel sera remporté pour la première fois par Aké Loba pour Kocumbo, l’ étudiant noir. Ce prix est aujourd’hui encore décerné. 

Si l’ on consulte les nombreux ouvrages de fond étudiant la littérature négro-africaine, en y introduisant un volet historique (grand ou petit), on constate que ce fait important relatif aux Prix littéraires aux colonies n’est, par pure ignorance,  pas traité comme il se devrait par les chercheurs davantage absorbés par des études de thème et / ou de style et / ou de linguistique et /ou de poétique. Ce qui en soi est tout à fait louable lorsque l’étude est originale.

 

 

 

III) Place maintenant à la bibliophilie et à la poésie relative au Premier chant du départ de Martial Sinda

 

A) les couvertures du Premier chant du départ de 1955 et 1956

 

Couve Premier chant du départ de Martial 1955 et 1956

Premier chant du départ de Martial Sinda la première édition en date de 15 juin 1955 et la deuxième édition en date du 30 octobre 1956 avec le Bandeau du Grand Prix littéraire de l' AEF

 

 B) Le poème " Montre leur donc" extrait du Premier chant du départ  dont quelques vers sont repris dans le magazine  Awa, revue de la femme noire de  novembre 1965  

 

Revue Awa 1

 Le magazine Awa fondé, en 1964, à Dakar par la Sénégalaise Annette Mbaye d' Erneville est le premier féminin dédié à la femme noire francophone. Annette Mbaye d' Erneville est également la première poétesse de l' Afrique noire francophone voire la première écrivaine de l' Afrique subsaharienne francophone.

 http://www.rfi.fr/emission/20140831-mbaye-erneville-poetesse-negritude

 

 

Poème montre-leur donc de Martial Sinda

 

 Le fameux poème "Montre-leur donc" de Martial Sinda, dont quelques vers sont mis en exergue dans le Magazine Awa sur une photo de femmes noires, afin de redorer le blason de la femme noire dévalorisée par l'esclave, la traite négrière, et le racisme des années 1960; période où, aux Etats-Unis d' Amérique, va naître le slongan et mouvement : "Black is beautifull", lequel sera porté à son apothéose par James Brown avec sa fameuse chanson "I'm Black and i'm pride" ("Je suis noir et je suis fier") (1968) https://www.youtube.com/watch?v=2VRSAVDlpDI

 

Qu’il y a-t-il  de plus beau dans la vie d’ un poème que de servir à éclairer tout un peuple, voire toute une « race » dévalorisée!!!

 Le théorisien hors pair de la Négritude Léopold Sédar Senghor nous avait bien prévenus dans son poème Liminaire qui ouvre son recueil Hosties noire et qu' il dédie à Léon-Gontran Damas : les poètes nègres ne sont pas faits pour chanter "les fleurs artificielles des nuits de Montparnasse" mais "Notre  noblesse nouvelle est non de dominer notre peuple, mais d' être son rythme et son coeur/[...] Non d' être la tête du peuple, mais bien sa bouche et sa trompette"

 

 

 C) La poésie de Martial Sinda réinvestit encore de nos jours des champs sociaux, politiques comme en témoigne: Le choc des décolonisations : de la guerre d' Algérieaux Printemps arabes

 

Je vous livre ici ma lecture agréable et instructive de cet été Le choc des décolonisations de la guerre d’ Algérie aux Printemps arabes de Pierre Vermeren (Odile Jacob, 2016). Un livre fort bien documenté et de haute intellectualité signé par M. Vermeren, professeur d’ histoire contemporaine à l’ Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne. 

Dans un chapitre éloquent intitulé : « Servitude volontaire ou silence contraint des intellectuels ? » et dans la sous-partie « Exil intérieur ou distance critique ? » voici ce que ce chercheur sérieux écrit sur Martial Sinda  « Au Congo-Brazzaville, Martial Sinda (1935), voix de la négritude en Afrique centrale, après des études en France, a publié le recueil Premier chant du départ (1955). Auteur d’ une thèse à la Sorbonne, « Le messianisme congolais et ses incidences politique depuis son apparition jusqu’ à l’ indépendance, 1921-1961 », il mène une carrière d’ enseignant au service de la promotion de l’ Afique et du Congo, une cause jugée supérieure aux violations politiques de son pays. En 1992, il est  élu sénateur…" (p.107)

 

 REPRODUCTION CI-DESSOUS

couve le choc des décolonisation

 

 

Le choc des indépendances de Pierre Vermeren 2

 

https://www.odilejacob.fr/catalogue/histoire-et-geopolitique/histoire-du-xxe-siecle/choc-des-decolonisations_9782738133441.php

 

 

 

                                                        

 

Posté par neonegritude33 à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]