Négritude : Le poète Thierry Sinda

 

“On retrouve l’idée de fraternité et de revalorisation du monde noir”EXCLU Outremer 360e

  

En juin dernier, l’association des étudiants africains de la Sorbonne se sont donnés rendez-vous pour remettre le prix Césaire de la langue française. Thierry Sinda a participé à cet événement. Poète français d’origine congolaise, il est le fils de Martial Sinda, premier poète de l’Afrique équatoriale française. Thierry Sinda est aujourd’hui professeur de lettres, critique cinéma pour le magazine Amina et a également rédigé une thèse sur la négritude. En 2003, il publie un drame poétique “Voyage en Afrique à la recherche de mon moi enivré” aux éditions Atlantica. Thierry Sinda a d’autres occupations puisqu’il est également le fondateur et le président du Printemps des poètes d’Afrique et d’ailleurs. Pour Outremers 360, Thierry Sinda revient sur la négritude et donc sur le message qu’il a voulu véhiculer à travers sa thèse mais également sur cette culture noire, “trop peu enseignée” à son goût.

SUITE SUR LE SITE OUTREMER 360e

 

http://outremers360.com/culture/negritude-le-poete-thierry-sinda-on-retrouve-lidee-de-fraternite-et-de-revalorisation-du-monde-noir-exclu/