La ligne éditoriale du 15e Printemps des Poètes des Afriques et d’Ailleurs 2018

Le 15e  Printemps des Poètes des Afriques et d'Ailleurs aura lieu à Paris et à Cabourg du 2 au 18 mars 2018 sous le haut patronage de l'historien-poète de la Négritude Martial Sinda (professeur honoraire à la Sorbonne, premier poète de l’Afrique Equatoriale Française en 1955, avec Premier chant du départ éditions Seghers, lequel fut honoré par le Grand Prix de l’AEF en 1956.Prix remis pour la première fois à un auteur noir).

Le thème est «l’ardeur couleur café : le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage »

 

Poètes des Afriques et d' Ailleurs

 

L’invité d’honneur est le poète haïtien révéré René Depestre tenant de la négritude naviguant allègrement jadis, lors de la colonisation, entre lutte des races et lutte des classes. Après l’indépendance africaine et malgache il élargira son champ littéraire et obtiendra en 1988, le Prix Renaudot, pour son roman Hadriana dans tous mes rêves édité par les éditions Gallimard.

 Parmi l'actualité en lecture-dédicace des Poètes des Afriques et d' Ailleurs d’aujourd’hui : le premier ouvrage de la collection « Poètes des Afriques et d’Ailleurs » enfin édité : Chant du Black Paname du Mariniquais Henri Moucle (éditions Delatour France), et le second en cours d’édition : Vestiges noirs et sang-mêlé  de la Guyanaise Marie-France Danaho. Et aussi Montmartre Blues de l’Haïtienne Ferdy Ajax (éditions ICES), En vers et pour tous du slameur-poète camerounais Aimé Nouma (éditions Grandvaux) et Deux fois une de la malgache  Hanitr’Ony (Sépia).

Et bien évidemment, l’Anthologie des poèmes d'amour des Afriques  et d'Ailleurs (préfacée par Abdou Diouf, George Pau-Langevin et Jacques Rabémananjara, Orphie, 2013), laquelle est le manifeste du Printemps des Poètes des Afriques et d'Ailleurs placé sous la bannière de la néo-négritude pour un monde fraternel et pluriel.

Notre séquence Montmartre s’invite au Quartier Latin rendra un hommage à l’artiste peintre Montmartroise avant-gardiste de la Belle époque Suzanne Valadon (1865 -1938) auteur en 1919 du tableau Mulâtresse nue tenant une pomme. Celui-ci s’inscrit à contre-courant de la triste représentation caricaturale du noir, - qui avait cours à cette époque, - symbolisée par le Tirailleur-Ya-bon-Banania.

Nous aurons également des scènes ouvertes pour tous les poètes, slameurs, chansonniers...

Côté province, une brigade des Poètes des Afriques et d’Ailleurs se rendra à la grande rencontre poétique de Cabourg (côte normande) initiée par Jean-Charles Dorge, le nouveau président de la Société des Poètes français.

Nous saluons aussi le travail de Jean-Pierre Siméon, le deuxième directeur artistique du Printemps national des Poètes (2002 - 2017), lequel a souhaité mettre fin à ses fonctions, et  a rejoint les éditions Gallimard en qualité de directeur de collection de poésie. Bienvenue à sa  remplaçante Sophie Nauleau.

Nous commémorerons comme il se doit le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage des Nègres.

 

Président : Thierry Sinda

 

Directeur artistique : Moa Abaïd

 

Contact : poetesdesafriques@gmail.com

Tel: 06 10 01 95 25

www.neonegritude33.afrikblog.com  

 

Sur facebook  

https://www.facebook.com/profile.php?id=100010703552038