Histoire et réflexions littéraires : mouvements diasporiques et mouvements d'Afrique

par Thierry Sinda

 

1) Deux anthologies manifestes de mouvements littéraires diasporiques , en langue française, nés sur les bords de la Seine

-"Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache" de Léopold Sédar SENGHOR (Préfaces de Jean-Paul Sartre et Charles André Julien, PUF, 1948) Manifeste de la NÉGRITUDE : But: réhabilitation du Noir et sa culture

Anthologie nègre

 

 

-"Anthologie des poèmes d' amour des Afriques et d'Ailleurs" de Thierry SINDA (Préface Abdou Diouf, Jacques Rabémananjara, George Pau Langevin, Orphie, 2013) Manifeste de la néo-NÉGRITUDE : But : lutte contre le racisme et affirmation de la diversité culturelle française.

 

85645230_o

 

 

2) La nécessité pour l' Afriqued'imaginer des mouvements littéraires et artistique en rapport avec ses vrais vécus et ressentis 

La Négritude , comme sa petite-fille la néo-Négritude sont des mouvements diasporiques (de la diaspora noire, qui se rencontre à Paris: Afrique, Haïti, Antilles-Guyane, Océan indien, et qui se réunit pour créer ensemble un lien réel ou imaginaire entre eux à l' étranger).


La Négritude tout comme la néo-Négritude ne peuvent et ne doivent en aucun naître en Afrique car le Nègre n'y existe pas. Il y existe des Baoulé, des Diola, des Sere,des Oulof , des Douala, des Lari, des Mbochi, des Merina, des Betsiléo, etc. Il y existe aussi des écritures en langue malgache, bambara, oulof; des écritures en français populaires locaux spécifiques, etc. C' est dans ce sens que l' auteur et l' artiste Africain vivant en Afrique doit s' orienter pour éviter à l' Afrique de bégayer à reculons, en mâchant du faux.

Comme a dit Jacques Rabémananajara lors de l'ouverture en 1956 du Premier congrès des intellectuels et artistes noirs , en Sorbonne : CAUSONS!!!

IMG_6639 (1)

 ADDITIF

La Revue littéraire du Monde Noir, N°1, octobre 2011

Fondateurs Michel de Breteuil et Thierry Sinda

Revue_litt_raire_du_monde_noir_octobre_2011_compress_