Le vol du Boli, l’histoire de l’Afrique s’affiche au théâtre du Châtelet

Les 7, 8 et 9 octobre 2020 à 20 h

Image en ligne

C’est dans le temple de la comédie musicale et de l’opérette, qui a vu le jour en 1862, que la comédie musicale Lvol du Boli déroule l’histoire de l’Afrique en chants et danses en plein cœur de Paris. Cette merveille de chants et de danses, on la doit au chanteur Damon Albarn et au réalisateur mauritano-malien Abdherrahmane Sissako.

Il est apparemment de coutume en France qu’un réalisateur africain, honoré par les plus hautes distinctions cinématographiques françaises, passe par la mise en scène de théâtre. Ce fut le cas d’Idrissa Ouédraogo (Grand prix du Jury à Cannes en 1990), on lui propose de monter à la Comédie française, en 1991, la fameuse pièce La tragédie du roi Christophe d’Aimé CésaireC’est aujourd’hui le cas d’ Abdherrahmane Sissako (lauréat de sept César en 2015) qui est sollicité pour coécrire le livret de Le vol du Boli et en cosigner la mise en scène.

Les « Boli » se sont tous ces fétiches africains qui meurent dans les musées occidentaux. Dans un spectacle total où se mêlent et s’entremêlent chants, danses, audiovisuel, - et beauté et grâce aux couleurs du Mali et du Congo, - nos sens sont tout simplement sollicités pour le plaisir des yeux et des oreilles. Albam et Sissako content en danses, et en tableaux lumineux : le drame de l’Afrique depuis la traite négrière jusqu’aux gardiens africains de musées occidentaux d’art nègre en passant par la dureté de la colonisation. Avec le musicien congolais Jupiter Bokondji et la chanteuse malienne Fatoumata Diawara.

Thierry Sinda

 

Théâtre du châtelet

2, rue Édouard Colonne

75 001 Paris

Tel 01 40 28 28 28

Métro Châtelet